Le projet pilote « Food Box » se concrétise dans un premier établissement

La difficulté de prévoir le nombre de convives

Une des principales causes de gaspillage alimentaire en restauration collective scolaire est la variation des effectifs : il est impossible de prévoir précisément le nombre de personnes qui se restaureront au self à chaque repas. L’écart entre le nombre de repas programmés et ceux servis peut atteindre au niveau national jusqu’à 20 % certains jours (Source ADEME).
Comme le précise le chef de cuisine de l’EPL AGRO, il est fréquent que certains jeunes consommateurs habituels ne viennent pas manger ou n’aient pas beaucoup d’appétit. C’est notamment le cas le mercredi soir, quand ils ont consommé des aliments achetés en supermarchés ou dans les restaurants à emporter en fin d’après-midi. Un diagnostic réalisé en 2020 par J2P Conseil et coaching a relevé que les convives de la cantine de l’EPL Agro gaspillaient environ 2 fois moins que la moyenne nationale ( 150g / élève / repas) Ce résultat reste toutefois améliorable.

Expérimenter la valorisation des excédents avec « Food Box »

C’est pourquoi Lucile, chargée de mission au Hall alimentaire, Isabelle, professeure en alimentaire, Jean Pol, prestataire de service anti-gaspillage, Philippe, chef de cuisine, Cédric du Pays Barrois, la direction de l’EPL Agro et les élèves de la classe de 1ère Bio Industrie de Transformation se réunissent régulièrement depuis la rentrée de septembre pour organiser la valorisation des excédents de la cantine.

Ce projet, nommé « Food Box » par les élèves, a donc pour but de réduire le gaspillage et d’aider les apprenants et personnels de l’EPL à se nourrir correctement en contrepartie d’une participation financière symbolique.
Pour cela, les excédents cuisinés mais non présentés au self seront réservés dans les conditions hygiéniques réglementaires, refroidis rapidement, conditionnés en boîtes réutilisables, étiquetés et maintenus à +3°C avant leur récupération par les étudiants, autres apprenants et personnels pour la somme de 1€ le contenu.
Avec l’argent collecté, les élèves impliqués dans ce projet et l’équipe de restauration pourront partager un moment convivial.

La lutte contre le gaspillage alimentaire la solidarité et la santé sont les finalités de ce challenge en équipe. Pour les élèves impliqués dans ce beau projet pluridisciplinaire, c’est une formidable occasion de développer leurs compétences dans des domaines aussi variés que l’hygiène, la sécurité sanitaire, la nutrition, la réglementation, l’environnement mais également la communication. Ainsi, ils se sont aussi investis dans la création d’affiches (voir stand de présentation)

De plus, il est à noter que ce projet «Food box » ou DSPEA (Dispositif de Sauvegarde et de Partage des Excédents Alimentaires) a été retenu par la DRAAF (Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt) Grand Est pour être expérimenté dans 8 établissements pilotes du Pays Barrois et de Terre de Lorraine. Le Lycée agricole de l’EPL AGRO de la Meuse est le premier à le mettre en place

Dernière modification le 16 février 2022 par Ludovic LAY

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire