Retour sur notre journée journée régionale du 23 mars 2022

Le 23 mars, nous étions une soixantaine à nous retrouver à l’EPL 54 de Pixérécourt, pour notre première rencontre régionale annuelle en présentiel.
Une journée construite autour d’une table ronde, de 3 ateliers et de moments de convivialité et d’échanges afin d’incarner et d’animer notre Réseau.

Une table ronde : « Comment développer, conforter, voire « faire émerger » les filières locales ? »

Pendant 1h30, nous avons pu échanger avec :

  • Valérie FRANCOIS – Directrice de Paysan Bio Lorrain
  • Bruno ROSTAN – en charge de la restauration et de la légumerie de l’ESAT de L’ISLE aux Bois (51)
  • Nicole LEBRUN – responsable Alimentation de proximité – Restauration hors domicile à la Chambre d’Agriculture de Meurthe-et-Moselle

Partant du constat d’une demande croissante des produits de qualité, notamment encouragé par la loi Egalim et la loi Climat et Résilience et, du côté des producteurs, d’une envie de se tourner pour partie vers des circuits de distribution de proximité, nous avons interrogés les moyens de développer et faire émerger des filières locales.

Les échanges furent très riches et la vidéo ci-dessus en relève quelques extraits. Dans les grandes lignes :

Nicole LEBRUN a mis l’accent sur les pistes de développement de nouvelles filières avec l’expérimentation autour des légumineuses avec l’Agence de l’eau et la recherche de débouchés avec l’EPL54 (voir ce reportage de France 3 Lorraine), mais aussi de l’accompagnement des collectivités et de l’adaptation possible des marchés publics de restauration collective. La proximité n’étant pas un critère recevable par le droit des marchés publics, il est souvent nécessaire d’alotir certaines typologies de produits en dessous du seuil des 40.000 euros et d’avoir une véritable démarche de sourcing, sous ces conditions la commande public peut permettre de faire levier sur les filières de proximités.

Valérie FRANCOIS a pu insister sur l’importance et la pertinence de l’organisation des agriculteurs en plateformes pour rationnaliser la logistique, faciliter la réponse aux commandes de la restauration collective et commerciale. Elle a également souligné l’importance

Bruno ROSTAN quant à lui, a pu expliquer son expérience professionnelle de responsable de la restauration collective d’un département, qui lui a permis de réfléchir et mettre en place au sein de l’ESAT de l’Isle Aux Bois un atelier de transformation des légumes, en insertion. Il attache une réelle importance au sourcing local des produits et fait prévaloir auprès de ses clients autour de Châlons-en-Champagne à la fois la proximité, la fraicheur et la caractère d’insertion de son service.
A la vue des nombreuses questions auxquelles M. ROSTAN n’a pas eu l’occasion de répondre, une fiche expérience sur son initiative est en rédaction sur le site du Réseau PARTAAGE.

Un après-midi d’ateliers

Atelier 1 – Enigm’alim

Catherine JACQUOT et Claudine ELBISSER, toutes deux enseignantes à l’EPL54 ont animé pendant 2h cet outil qui vise à appréhender la logique, la cohérence et l’étendue de la Loi EGALIM, de façon ludique. Réuni en petits groupe, chacune et chacun a pu aborder un des volets de la loi et avoir une première approche de cet outil qui peut être mis en pratique aussi bien auprès de personnels de cantines, agents de collectivités, élèves, parents…

ENIGM’ALIM, s’il vise en premier les agents des EPL de la Région, a pour vocation à essaimer, aussi des formations pour devenir « maître du jeu » sont proposées : les 10 et 11 mai à l’EPL 54 ou les 24 et 25 mai à l’EPL de Château – salins (57). 
Si vous êtes intéressés pour devenir maître du jeu Enigm’alim, si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter : catherine.jacquot@educagri.fr ou
claudine.elbisser01@educagri.fr

Atelier 2 – Rendre accessible à tous une alimentation de qualité

Réunis autour de ce questionnement que se posent de nombreuses structures et collectivités, en intelligence collective nous avons dressé un panorama des acteurs et des publics concernés par la question de l’accessibilité alimentaire et leurs besoins respectifs.

Du côté des publics, celui de faire connaître les droits et dispositifs existants, de rendre ces droits réels.

Du côté des acteurs, la question de la connaissance, de l’interconnaissance et de la mutualisation des moyens ou des actions a été évoquée et est apparue comme centrale.

A la suite de ce rapide diagnostic partagé, la suite de l’atelier s’est porté sur l’a découverte et le partage de deux expériences :

Tim et Bastien

Un Food truck étudiant et solidaire, qui depuis un an sillonne les campus de Lorraine afin de proposer des repas locaux et végétarien au tarif de 3 euros. Plus d’infos sur leur site ou via une vidéo .

La Régie Rurale (Vaillant – 52)

En présence de Delphine KURZ, Chargée de projet Verger et Alimentation pour Tous :

  • développe une activité support d’insertion autour des vergers et de la transformation des fruits (jus de pomme, nectar de mirabelle, nectar de quetsche notamment),
  • participe à l’opération Panier Solidaire pour permettre à des familles à faibles revenus d’accéder à des légumes Bio produits dans son jardin et propose, dans ce cadre, des actions créatrices de lien social (atelier cuisine, visite de jardin ….) 

Plus d’info sur leur site ou via un article du Journal de la Haute Marne.

Atelier 3 – Gaspillage alimentaire : entre évitement et économie circulaire

L’atelier a commencé par un tour de table et quelques éléments de contexte sur le gaspillage alimentaire en France.

Nous avons enchaîné par un bref recensement des principaux acteurs (organisations) et publics (individus) du gaspillage ainsi que de leurs besoins. 

Des producteurs aux consommateurs, un grande variété d’acteurs se retrouve du côté des lieux de consommations mais aussi de leurs clients.

De nombreuses pistes ont été discutées : diagnostic, pesées, sensibilisation, formation, don ou valorisation des excédents, accompagnement au changement dans la durée, recensement des solutions et enjeux (nutrition, équilibre, qualité), etc.

Les participants sont repartis avec des idées et des contacts pour concrétiser ou accélérer leurs initiatives locales !

Une visite de la Hall alimentaire de l’EPL 54

Pour clôturer cette journée, Claudine ELBISSER a fait visiter la hall alimentaire de l’EPL 54 qui dispose d’un parc matériel conséquent, permettant à des producteurs de tester recettes et transformation de produits issus de fruits et légumes.

Dans le cadre du Plan de relance, l’EPL participe à une étude visant à étudier l’opportunité de mettre à niveau l’outil pour permettre la transformation de produits animaux.


Vos retours

Suite à ce temps, nous avons sollicité vos retours et évaluations, 30 participants ont répondu et nous vous en remercions !

Les évaluations sont très largement positives et nous vous en sommes reconnaissants.


Néanmoins des points d’améliorations sont proposés et dont nous allons tenir compte :
– Une frustration de ne pas avoir pu interroger Bruno ROSTAN lors de la table ronde autour des aspects pratiques de son projet.
Pour combler ce manque, nous sommes en train de documenter sa démarche pour la faire entrer dans les ressources du site internet.
– Mieux animer et prendre en compte les questions issues de Mentimenter lors de la table ronde.
– Mieux indiquer les lieux et salles sur site
– Prévoir encore davantage de temps de présentation / interconnaissance en début de journée.

Il ressort également dans vos attentes sur les ateliers de l’après-midi, que vous êtes aux 2/3 à mettre en priorité le retour d’expériences et la présentation d’initiatives, puis en n°2 des temps de co-constructions et de travail à des projets communs.

Dernière modification le 9 juin 2022 par Citoyens et Territoires

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire